Faire son arbre généalogique - Véritable aventure

Québec Généalogie La généalogie est une aventure remplie d’imprévus qui va vous transporter du connu vers l’inconnu. Le but principal est de créer une base de données en remontant jusqu’à son ancêtre. Toutes les informations pertinentes concernant nos ancêtres peuvent être prises en considération pour nous aider dans ...

... nos recherches afin d’atteindre une véritable profondeur généalogique de notre ascendance. Il est important de toujours vérifier ses informations à partir d’actes notariés ou autres pour confirmer notre ascendance.

Principe de la généalogie

Pour débuter, il faut chercher et ramasser le maximum d’informations que nous avons à proximité de nous (actes de mariage, actes de naissance, actes de baptême, les noms de la parenté et des arrière-grands-parents ainsi que leurs dates de baptême, de mariage et de décès, etc.). Qui d’autres que nos grands-parents pour nous parler de leur génération et celles de leurs parents, grands-parents et probablement de leurs arrière-grands-parents. Ce qui nous amène déjà soit à la cinquième ou à la sixième génération. Beau début en peu de temps.

Méthode manuelle

Si on ne possède pas encore de logiciel de généalogie, on peut toujours revenir à la bonne vieille méthode et se faire des fiches personnelles pour inscrire toutes les informations recueillis jusqu’à présent. Chaque fiche personnelle devrait contenir des renseignements comme le nom de famille et les prénoms de la personne concernée:

Sa date de naissance
Sa date de baptême
Sa date de décès
Sa date de sépulture
Sa date de mariage / union libre
Le nom du conjoint(e)
Le nom des enfants avec leur date de naissance
Le nom de leurs frères et soeurs avec le nom de leur conjoints et leur date de mariage

ainsi que tous les renseignements appropriés que nous trouverons afin de mieux connaître nos aïeux et qui nous aiderons à monter notre généalogie. Par la suite, nous pourrions monter un tableau comme celui à la figure 1 et voir notre arbre généalogique prendre forme graduellement.

Québec Généalogie
Figure 1

Méthode informatique

Il existe un bon nombre de logiciels pour nous permettre de monter notre généalogie personnelle. Il suffit simplement d'inscrire 'logiciel généalogique' sur un des moteurs de recherche sur le web pour voir le nombre effarant qui apparaît. Dans cette liste, il y en a pour tous les goûts. Il y a les logiciels que nous payons immédiatement des droits, d'autres avec une durée de temps gratuite et que nous paierons des droits par la suite, des gratuiciels et certains logiciels qui ont une version de base gratuite et une version améliorée qui demande des droits. Libre à nous de choisir le logiciel qui nous conviendra le mieux dans notre travail. Le but de cette aventure est de monter sa propre généalogie et de découvrir ses ancêtres.

Recherche d'informations

Fini le temps que nous devions nous rendre dans le presbytère des églises pour trouver nos renseignements à l'intérieur des registres paroissiaux. Beaucoup de gens publient maintenant leur généalogie sur le web et beaucoup d'informations véhiculent sur ce même web. La prudence est de mise quant à la véracité de tous ces renseignements ainsi obtenus. La vérification à la source est la manière la plus efficace de vérifier nos nouvelles données généalogiques.

Il y a un grand nombre de sociétés généalogiques qui ont pignon sur web comme la Société généalogique de Québec, le centre de généalogie francophone d'Amérique, la Fédération québécoise des sociétés de généalogie, le centre canadien de généalogie, etc... Il y en a dans toutes les régions du Québec.

Afin de parfaire notre éducation dans notre nouvelle aventure, la Société généalogique canadienne-française donne divers cours spécialisés en généalogie et en histoire de famille ainsi qu’en paléographie pour vous permettre de déchiffrer de vieux documents et d’analyser entre autre certains types d’actes notariés.

Petit lexique

Adultérin: Enfant né d’une relation hors mariage.
Collatéral:

Parents en ligne indirecte : frère et/ou sœur d'un individu, oncle, cousin.
Consanguin: Lien qui unit les enfants issus du même père.
Cousin germain:

Lien de parenté qui unit deux individus ayant des parents qui sont frère(s) ou sœur(s).
Degré:


Nombre de générations qui séparent les membres d'une même famille. Il y a deux systèmes : les degrés selon le droit civil et les degrés selon le droit canonique.
Demi-frère(s) et demi-sœur(s): Enfant(s) qui a (ont) uniquement un des deux parents en commun.

Dispense de consanguinité:

Deux cousins, désirant s'épouser mais dont la parenté était trop proche, devaient obtenir une dispense de l'Église. Elle était accordée par le Pape, l'archevêque ou l'évêque du diocèse.
Généalogie ascendante: Recensement de vos ancêtres (parents, grands-parents, arrière-grands-parents…).
Généalogie collatérale: Recensement des frères et sœurs d'un individu et de leurs descendances.
Généalogie descendante: Recensement de l'ensemble de la descendance d'une famille (enfants, petits-enfants, arrière-petits-enfants…).
Génération:

Degré de filiation en ligne directe comme le fils, le père, le grand-père, l’arrière-grand-père, etc.
Germain(e): Frère(s) et sœur(s) né(s) des mêmes père et mère.
Utérin(e):

Frère(s) et/ou sœur(s) issu(es) de la mère mais d’un père différent.